lundi 18 février 2013

Notes d’analyse Géopolitiques n°82 du 11 octobre 2012 – Géopolitique et marchés financiers


Notes d'analyse Géopolitiques n°82 du 11 octobre 2012

 Géopolitique et marchés financiers

Une interdépendance de plus en plus complexe

Jean-François Fiorina

   

Description :

  D’abord financière, puis économique, la crise mondiale à l’oeuvre depuis 2008 met en exergue les rapports de force qui lient États souverains, institutions internationales et marchés financiers. Les enjeux sont de taille car ces derniers sont le lieu où s’établissent les circuits de financement des économies nationales, s’organise la liquidité de l’épargne investie à long terme, se fixe le prix des matières premières et où sont cotés les actifs mobiliers nécessaires au développement des entreprises. Bref, difficile de se passer des marchés si l’on entend assurer un développement national pérenne ! Ainsi, « la mondialisation des marchés et des capitaux a non seulement produit une nouvelle géographie économique, mais aussi de nombreux conflits entre États : l’ouverture économique, les plans d’ajustement, la gestion des crises sont loin de faire consensus », résume Franck Debié, professeur à l’ENS-Ulm. Dans quelle mesure la crise actuelle bouscule-t-elle l’ordre international établi jusqu’alors entre les nations ? Loin d’être totalement dématérialisée et cosmopolite, la « planète financière » est plus que jamais un enjeu, et son contrôle un levier de l’action (géo)politique.  


Téléchargement

 :  

MirrorCreator


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire